Méthamis- Les Devens - Le Carrigas – Ravin –de Malaval - Le Petit Adrenier- Devens Gros- Les Berguières

Le temps est clair aujourd’hui et les couleurs des arbres sont magnifiques en cette saison une véritable invitation à la promenade. On part de Méthamis avec son vieux village, allongé sur son promontoire rocheux ; les vestiges du château et mur d'enceinte avec porte, citernes, et le pont de pierre qui a remplacé le pont-levis. Laissons le patrimoine pour revenir à notre randonnée… Au début, la route, la lumière du soleil puis le fond de Nesque. Quand on habite dans le Vaucluse, vient toujours le moment où on entend quelqu’un vous parler des Gorges de la Nesque. Sa partie la plus courtisée s’étend entre Sault et Méthamis où elle a ouvert de profondes gorges. On prend le sentier (GR) qui grimpe… Le chemin se fait plus raide…A l’horizon, notre guide amusé nous désigne l’épreuve qui nous attend ! Mais non, mais non rassurez-vous ! On va continuer dans ces pierres-là, dans ces ornières-là ; on va souffler ; à en perdre le bavardage ! Mais enfin ! Pas de vraie rando sans montée raide au final !!! Ca ahane dans les rangs ! ca souffle ! Ça ne râle pas, parce que c’est bon quand même…la preuve, entre deux expirations ça parle de recettes ! Fascinant ! Encore une grimpée, avec sa récompense, magnifique vue sur le Mont Ventoux. Après bien des efforts on trouve un endroit idéal pour se chauffer au soleil, et se restaurer ! On décide de s’arrêter. Débauche de sucre ! Du croquant au marbré en passant par les chocolats et la pâte de coing ! Une vraie pulsion de sucre ! Et nous voilà repartis. le chemin est large et facile ; il descend. La végétation est très méditerranéenne, chênes verts de petite taille, cades… Il fait frais dans le soleil d’automne. C’est une forme d’allégresse qui donne le rythme de la marche. Bonne randonnée…Bon dosage…un peu d’effort, un peu de sucre, un peu d’Histoire, un peu de Géo, beaucoup de rires ! Merci à notre guide du jour.

Crédit photo: Vincent Fonteneau